AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de divorce ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 3301
Localisation : Arras 62
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Histoire de divorce ...   Mar 24 Jan à 19:02

La femme a écrit:
Mon très cher mari,


    Je t'écris cette lettre pour te dire que je te quitte.

    J'ai été pour toi la femme idéale pendant les sept dernieres années et je n'ai jamais rien recu en retour.

    Ces deux dernières semaines ont été la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

    Ton chef a téléphoné à la maison et m'a dit que tu avais lâché ton boulot.

    La semaine derniere, tu es rentré à la maison et tu n'as même pas remarqué ma nouvelle coiffure blonde platine, avec de si jolies mèches, j'avais preparé pour toi ton ragout préféré et j'avais mis mon nouveau petit déshabillé.

    Tu es arrivé, tu as bouffé en deux minutes, et tu t'es couché aussitôt après la fin du match de foot perdu, encore une fois, par le P.S.G.!!!

    Et d'ailleurs depuis notre mariage tu ne m'as plus jamais dit que tu m'aimes ou quelque chose de gentil.

    Au lieu de ça, tu m'as toujours rendue jalouse, et tu ne m'as jamais aimée.

    Mais c'est sans importance aujourd'hui, parce que je te quitte, connard.


Ton ex-femme.


PS : n'essaie pas de venir me chercher, ton frère et moi nous avons déménagé, nous allons avoir ensemble la vie dont j'avais toujours rêvé.
En réponse,
L"homme a écrit:
Ma très chère ex-femme,


    De ma vie rien ne m'a fait plus plaisir que ta lettre!

    C'est vrai qu'on a été marié pendant sept ans, mais pour ce qui est de la femme idéale, tu rêves...
    J'étais toujours obligé de me planter devant un match de foot quand en arrivant du boulot je te trouvais avec une tête de malade, te baladant à travers la maison dans un déshabillé grotesque.
    Malheureusement ça n'a jamais suffit à te dégouter de recommencer.

    Bien sûr que j'ai remarqué tes mèches!
    La semaine dernière, la première chose que j'ai pensé en rentrant c'est « bien joué, ma grosse, tu ressembles à un mec ».
    Ma mère m'a appris qu'il vaut mieux ne rien dire quand on n'a rien à dire de gentil...

    Et quand tu as préparé ce putain de ragout, tu devais me confondre avec mon frère, je te rappelle que je suis végétarien depuis plus de dix
    ans.
    Je suis parti me coucher quand j'ai vu ton nouveau déshabillé parce qu'il y avait encore l'étiquette dessus. Je t'avoue que j'avais pensé qu'il s'agissait d'un simple hasard : j'avais prêté 100 € à mon frere le matin même, et l'étiquette affiche 99,90 €...

    Après tout ça je croyais encore que les choses pouvaient s'arranger entre nous, surtout quand j'ai su que je venais de gagner 20 millions au
    Loto.

    J'ai démissionné, et j'ai acheté deux billets pour la Jamaïque.
    Quand je suis rentré à la maison tu n'etais déjà plus là.

    A mon avis, rien n'arrive par hasard.
    J'espère que tu as maintenant la petite vie dont tu rêvais.

    Mon avocat dit que ta lettre me suffira pour demander le divorce sans partage des torts, ni des biens évidemment. Alors : bon vent!


Un mec riche et célibataire.


PS : Est-ce que je t'avais dit que mon « frère » Nicolas pour l'état civil s'appelle encore Nicole? J'espère que ca ne te pose aucun problème.

_________________
Le forum va fermé, ont vous attends sur le nouveau http://pub.c4.fr
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://publisite.frbb.net
bas_killer
Graphiste
Graphiste


Nombre de messages : 1260
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Histoire de divorce ...   Mer 25 Jan à 0:45

Et bien : mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr mdrr Trop drô^le c'est vraiment trop crampant !!

La femme devait vraiment être bouché après cette réponse lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CathLaFolle
V.i.p
V.i.p


Nombre de messages : 818
Localisation : Vous voulez pas savoir...
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Histoire de divorce ...   Ven 27 Jan à 2:56

Je la connaissait celle là, mais ca fait toujours plaisir de la relire!!! Vraiment trop bonne! lol lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de divorce ...   Aujourd'hui à 13:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de divorce ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saga ... C'est une autre Histoire !
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré
» Membre supprimé, histoire bizarre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Publi Site :: La Taverne :: Divertissements :: Autres-
Sauter vers: