AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vice city

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jess
Membre
Membre


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Vice city   Sam 4 Fév à 12:41

Vice City

http://vicecity.darkbb.com/index.forum



Histoire du point de vu de la chef des voleuses

Il est minuit comme chaque soirs, je parcours la vielle ville. Sur place, je rencontre les prostituées à l’affût de clients qui comme chaque soirs quitte le nid conjugale pour une nuit de plaisir avec un parfaite inconnu. Je me rend a l’entrepôt, la bas, j’ai donné rendez vous à un trafiquant, j’ai des armes à lui proposer.

Le soir à Vice City mieux vaut être bien accompagné, les endroits surs sont rares, on peut se faire attaquer à tout coin de rue, ou même se faire tuer ; mais bon ça c’est réservé aux imprudents.

Moi, je ne crains pas tout ceux qui se trouve dans cette ville, que se soit l’homme d’affaire corrompu qui fait pression sur tout ceux qui m’entourent ou bien le gouvernement ; tiens le gouvernement parlons en, enfin ce qu’il en reste, entre les politiciens qui reçoivent des pots de vins en douce et ceux qui depuis bien trop longtemps promettent l’ordre dans cette ville, alors qu’ils savent qu’ici, la LOI ce n’est pas eux ni les flics qui l’a font, c’est nous. Oui c’est nous, les gangs, les prostitués, ceux qui travaillent en solitaire, et j’en passe.
Dans cette vile, il faut se battre chaque jours pour survivre ou plutôt pour vivre.

J’arrive à l’entrepôt, mon contact m’attends, il est temps de parler affaire.



Histoire du point de vu de la chef des filles

Je jette ma cigarette au sol et l'éteint d'un coup de talon. Encore une journée épuisante. Cette ville pourrie finira par toutes nous tuer...

La moitié des filles rentrant au bercail, les poches pleines d'argent pour la plupart. Les autres se lèvent et se préparent à aller travailler. Car c'est ça notre vie : nous sommes les putes de la Vieille Ville. Le nom peut semblé insultant et dégradant et pourtant plus de la moitié de ces filles sont fières d'en faire partie. Car dans cette ville, tout est pourri et nous sommes sans doute les dernières respectant un code d'honneur.

Soudain j'apperçoit une fille à la machoire boursouflée. Ettouffant un juron, je me dirige vers elle. Elle n'a pas besoinde me donner d'explication, je sais déjà ce qui s'est passé : un de ces pauvres types incapable de se trouver une femme l'a tabassé. Ses grands yeux brillent, elle sait déjà qu'il va payer.

Un simple signe de tête, et quatre filles armées jusqu'au dent se lèvent pour me suivre. Le mec qui a osé levé la main sur une de mes filles va regretter son geste. Silencieuses, ombres de la nuit, nous nous glissons hors de la Vieille Ville. Aussitôt, notre coeur s'accélère, nous nous faisons plus prudente : en dehors de notre domaine, la ville devient un danger.

A l'ouest, nous sommes les reines. A moins d'être un imbécil, personne ne viendra nous défier sur notre territoire, mais en dehors, les règles ne sont plus les mêmes. Vice City est une fourmilière emplie de toute la pire racaille que l'on puisse trouver sur cette terre. Ici, les "filles de la vieille ville" sont peut-être les plus honnêtes de toutes.

Nous nous glissons dans l'immeuble où vit ce pauvre type. Il se réveille lorsque j'allume la lumière de sa chambre. Silencieuse comme une ombre, je sors une dague. Il vient de comprendre qu'il allait mourir. Une main se pose sur sa bouche avant qu'il n'ait put crier. Les filles me regardent faire tranquilement, aucune n'est choquée. Aprés tout, c'est la règle à Vice City : tue ou meurt.



Histoire du point de vu de l'homme d'affaire

Pour moi, cette ville n'est qu'un trou à rat ne convenant pas à mon statut. Autant etre clair dés le depart. 2 millions de crasseux ripoux vivant ici semant mort et desolation, trés peu pour moi. Mais aprés tout, ils constituent un marché non negligeable pour le groupe que mon illustre pere a créé. Entre les jeunes filles qui regardent la real-TV de ma chaine, les "filles" comme elles s'apellent entre elles qui utilisent mes cosmetiques, les pseudos branchés qui frequentent mes boites de nuit, y'a de quoi faire pour amasser de l'argent au nom de mon pere et du fisc et du saint Dow-Jones. Cette ville en perdition a toujours été bonne pour moi et le marché. Le business, la seule qui m'amuse et qui gouverne aussi le monde. Qui possede le capital, possede le monde. Alors moi je possede cette ville. Un pot de vin bien placé et tout ce qui va pas pour moi disparait. J'en fais vraiment ce que je veux de ces comiques. Personne ne me resiste entre la petite frappe où le maire, pour eux seul l'argent compte et je leur fourni, assurant ma tranquilité.
"Power and the money, money and the power"


Histoire du point de vu des flics

Je me ballade tranquil dans cette ville. Pas un chat ce soir étrange. Soudain, un cri dans la nuit. Sa sert a rien, il est deja trop tard. Je prend mon flingue, je le reluque quelques instants pour voir si y'a une chose qui merde dessus. Que dalle. Bon parfais.

Depuis que je suis dans cette ville, j'ai remarqué un truc, elle n'a pas changée. Elle est peuplée de bandits et de lascard. Quand tu marches dans la rue, t'a une chance sur trois que sa soit ta derniere ballade.

Aureusement qu'on est la, bous les flics. Dommage que je sois le dernier des matons a pas etre ripou. Le systeme judiciaire marche plus en fonction des faautes, mais en fonction des tunes que tu balances sur la table du juge. Un pauvre type peut prendre la peine de mort pour un volm a main armé et un meutrier peut ecopper d'une amande pour ce qu'il a fait.

Pour controlé tout sa, y'a le gouvernement bien sur. Ah, j'avais oublié, c'est eux qui graissent toutes les pattes de la villes. Ils représentent les pouvoirs et pour eux, le pouvoirs, c'est l'argent. Ils sont tous pourri jusqu'a la moelle.

Enfin bon de toute facon, a vice city c'est marche ou creve. Entre les dealeur qui se disputent des quartiers, entre les putes qui font la guerre avec les macs et avec les flics qui font rien a part encaisser la monnai a chaque connerie que font les uns ou les autres, y'a pas grands chose a faire.

Je me demande ce que je fou la, avec mes principe et ma bonne volonté car je suis peut etre pas ripou et corrompu, mais cette ville rend malsain et etrange. Et j'ai pas echapé a la regle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vice city
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La City
» Apocalypse City - Mini Jeu de Destruction
» Zombie City
» Mise à jour de City Navigator V9
» RESOLU Transferer city navigator de nuvi vers un etrex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Publi Site :: Pubs Site, Blog, Forum :: Jeux :: Rôles & RPG-
Sauter vers: